Un « hard power » aux caractéristiques chinoises ?

Par Emmanuel PUIG
Comment citer cet article
Emmanuel PUIG, "Un « hard power » aux caractéristiques chinoises ?", CERISCOPE Puissance, 2013, [en ligne], consulté le 26/05/2017, URL : http://ceriscope.sciences-po.fr/puissance/content/part4/un-hard-power-aux-caracteristiques-chinoises


D’un point de vue strictement théorique, la République populaire de Chine (RPC) est sans doute l’Etat qui concentre aujourd’hui le plus d’attributs du hard power tel qu’il est défini en relations internationales. 

Selon les approches réalistes classiques, la capacité militaire constitue le fondement de la puissance d’un Etat puisqu’elle lui octroie la capacité d’imposer par la force sa volonté contre toutes les formes de résistance. C’est cette propriété particulière que recouvre la notion de hard power, force de coercition, par opposition conceptuelle au soft power, force de séduction et de cooptation.

Bien sûr, cette définition semble désormais simpliste tant la mondialisation a complexifié les enjeux, multiplié les flux, redéfini la souveraineté et avec elle les modalités d’actions étatiques, et notamment militaires. Il n’en demeure pas moins que l’assise traditionnelle de la puissance d’un Etat en relations internationales est constituée par sa capacité de défense. Si les modalités d’action et de recours à la force armée ont profondément évolué au cours des vingt dernières années, ceci ne signifie en rien l’obsolescence de la puissance militaire en soi. Aussi le hard power d’un Etat se mesure (de manière générale et pondérable) par sa capacité à utiliser ses ressources militaires et de défense afin d’influencer, directement ou indirectement, l’action des autres Etats en fonction de ses propres intérêts sur la scène internationale.

Dans cette perspective, le régime chinois est aujourd’hui l’un des acteurs internationaux les mieux dotés en la matière. Puissance nucléaire, membre du Conseil de sécurité des Nations Unies, la Chine possède une armée nombreuse et qualifiée – l’Armée populaire de libération (APL) – dotée d’équipements modernes produits en majorité par ses propres industries de défense. Elle est en outre la deuxième économie mondiale et sa croissance économique lui permet de soutenir un effort de défense important de manière constante. Pourtant, en dépit de ces caractéristiques générales, le hard power chinois présente des particularités qui nuancent fortement son importance et réduisent son effectivité.