Un « hard power » aux caractéristiques chinoises ?

Par Emmanuel PUIG
Comment citer cet article
Emmanuel PUIG, "Un « hard power » aux caractéristiques chinoises ?", CERISCOPE Puissance, 2013, [en ligne], consulté le 07/07/2022, URL : http://ceriscope.sciences-po.fr/puissance/content/part4/un-hard-power-aux-caracteristiques-chinoises

A l’heure actuelle, le hard power de la Chine est robuste mais inachevé, ce qui fait d’elle une « puissance incomplète » selon les termes de David Shambaugh (2013) : alors qu’elle a considérablement amélioré son outil de défense grâce à la réussite de son économie, la Chine ne peut pas encore jouer de sa puissance militaire pour affirmer, défendre ou imposer ses intérêts sur la scène internationale. De plus, en l’état actuel de ses capacités, il serait excessivement risqué pour elle de recourir à cette solution. Aussi, le hard power chinois semble en transition : inachevé et inabouti, il n’en demeure pas moins destiné à être exploité dans la décennie à venir. La question qui se posera alors, comme elle se pose à toute grande puissance, est celle des conditions politiques légitimes du recours au hard power.