Bolsa família

Syndiquer le contenu
Par Valéria PERO

Les dix premières années du XXIe siècle ont été des années de changements attendus depuis longtemps au Brésil. Le pays présente une distribution des revenus parmi les plus inégales du monde. Malgré les changements de régime politique et la croissance économique, les indicateurs qui les mesurent, comme le coefficient de Gini, sont restés stables entre les années 1970 les années 1990. Au niveau de développement du pays, mesuré par exemple par le revenu par habitant, la proportion de pauvres était relativement élevée, révélant un pays plus injuste que pauvre.

Par Florence ARESTOFF et Jérôme SGARD

La recherche sur l’économie de la pauvreté et des inégalités a connu depuis deux décennies une évolution profonde et rapide. Ce renouveau s’explique notamment par la multiplication des enquêtes de revenus dans beaucoup de pays du monde mais aussi par l’accroissement des capacités et des techniques de traitement quantitatif. Le tout permet désormais d’explorer de manière fine, à la fois les évolutions empiriques et les relations de causalité qu’elles peuvent éventuellement recéler.

Par Camille GOIRAND

Le Nordeste et l’imaginaire national brésilien

Jusqu’en 1763, la première capitale portugaise du Brésil était installée à Salvador da Bahia. Cette ville, ainsi que le reste de la région Nordeste, a ainsi constitué à partir du XVIe siècle un des points d’arrivée importants des colons mais aussi de leurs esclaves venus d’Afrique australe.

Par Atelier de cartographie