Les enjeux de la sociologie de la pauvreté

Par Jeanne LAZARUS
Comment citer cet article
Jeanne LAZARUS, "Les enjeux de la sociologie de la pauvreté", CERISCOPE Pauvreté, 2012, [en ligne], consulté le 25/03/2017, URL : http://ceriscope.sciences-po.fr/pauvrete/content/part1/les-enjeux-de-la-sociologie-de-la-pauvrete

Les ouvrages de sciences sociales traitant de la pauvreté remplissent des bibliothèques entières. Peut-être parce que depuis la révolution industrielle tous ceux qui se sont intéressés au fonctionnement des sociétés occidentales ont été frappés par le fait que, dans des pays riches, de nombreux ménages vivent dans des conditions matérielles extrêmement difficiles et que cela a des conséquences sur l’ensemble de leur vie et de leur participation sociale. La pauvreté doit être historicisée : le prolétariat du XIXe siècle qui vivait dans des taudis et mangeait à peine à sa faim ne ressemble pas aux pauvres du XXIe siècle qui résident dans des HLM, sont habillés et nourris mais maintenus à l’écart de la société. Du côté des sciences sociales également, des évolutions historiques sont notables : les questions qui sont posées aux mondes sociaux évoluent avec eux.

Cet article a pour ambition de synthétiser non pas les travaux sur la pauvreté mais les questions qui se posent aux chercheurs travaillant sur ce thème. Nous nous concentrerons sur les pays développés, et particulièrement sur la France et les Etats-Unis, avec quelques incursions britanniques. Les idées circulent largement entre les sciences sociales de ces différents pays et les débats sont souvent les mêmes ; c’est en ce sens qu’il nous semble utile de ne pas rester à l’intérieur des frontières françaises.

Le premier ensemble de questions concerne la définition de la pauvreté : savoir qui est pauvre est une question essentielle pour ceux qui s’intéressent à ce sujet comme pour les gouvernants. Pourtant, y répondre implique des choix théoriques importants. Nous nous intéresserons ensuite au lien entre pauvreté et assistance, puis à un débat très actuel dans la sociologie de la pauvreté : la question de la culture de la pauvreté, qui soulève celle de sa transmission. Enfin, nous montrerons que théoriser et problématiser la pauvreté impose de disposer d’une vision d’ensemble de la société.