L'impuissance paradoxale du « soft power » de la Chine post-Mao

Par Stéphanie BALME
Comment citer cet article
Stéphanie BALME, "L'impuissance paradoxale du « soft power » de la Chine post-Mao", CERISCOPE Puissance, 2013, [en ligne], consulté le 29/09/2021, URL : http://ceriscope.sciences-po.fr/puissance/content/part4/l-impuissance-du-soft-power-chinois

• BALME S. (2013) La Tentation de la Chine, Paris, Cavalier Bleu.

• BILLETER J. F. (2000) La Chine trois fois muette : essai sur l’histoire contemporaine suivi de Bref essai sur l’histoire chinoise d’après Spinoza, Paris, Editions Allia.

• BOURSEILLER C. (1996) Les Maoïstes. La folle histoire des gardes rouges français, Paris, Plon.

• LINCOT E. (2010) Peinture et pouvoir en Chine (1979-2009) : une histoire culturelle, Paris, You Feng.

• NYE J. S. (2004) Soft Power: The Means to Success in World Politics, New York, Public Affairs.

• WEBER M. (1971) Economie et société, Paris, Plon.