Prévoir l’imprévu

Par Jean-Paul VANDERLINDEN
Comment citer cet article
Jean-Paul VANDERLINDEN, "Prévoir l’imprévu", CERISCOPE Environnement, 2014, [en ligne], consulté le 04/10/2022, URL : http://ceriscope.sciences-po.fr/environnement/content/prevoir-l-imprevu

Nous avons essayé ici de partager des éléments conceptuels et quelque peu techniques associés à la pratique de la scénarisation prospective, pratique aujourd’hui plébiscitée dans des situations où enjeux environnementaux et relations internationales sont imbriqués.

Plutôt que de nous focaliser sur les éléments concrets traités dans les autres chapitres de cet ouvrage, il nous a semblé important en effet de rappeler qu’il existe une armature intellectuelle permettant de faire face à l’imprévisible tout en dégageant d’autres bénéfices venant faciliter l’action collective.

A partir d’une expression apparemment oxymorique, « prévoir l’imprévu », nous avons montré que l’identification de bifurcations entachées d’incertitudes irréductibles peut permettre d’informer la prise de décision par une mobilisation simultanée des connaissances scientifiques et de la narration. Si l’arrimage réel des scénarios et de la prise de décision peut sembler difficile, les bénéfices associés à la scénarisation prospective sont nombreux tant du point de vue de la procédure que du point de vue des progrès de la connaissance. Si ces bénéfices eux-mêmes ne contribuent pas nécessairement à une meilleure prise de décision, ils permettent certainement d’être mieux équipé pour faire face à l’imprévu.